WATCH

PechaKucha Presentation

Open Science : les découvertes de la recherche scientifique sont un bien public, elles doivent être librement accessibles à tous

PRESENTED ON NOV 24, 2016
IN LIÈGE @ VOL 4

Les progrès des techniques de communication électronique permettent aujourd’hui une diffusion rapide et gratuite des résultats de la recherche. Il n’est donc plus acceptable que ces informations très majoritairement financées par les contribuables soient séquestrées derrière une barrière de péage qui discrimine riches et pauvres et qui ralentisse le processus d’avancement de la science. 

En outre, l’évaluation de la recherche et des chercheurs repose encore trop sur le prestige et donc le coût, des journaux qui les publient et dont l’accès est peu démocratique. L’Open Science est un processus nouveau, transparent, qui vise à démanteler ces pratiques devenues désuètes et injustes mais qui nécessite un changement de mentalité de la part de toutes les parties concernées: un travail de fond colossal…

APPLAUD THIS!
Thumb diapositive120

Challenge étudiant, groupe 2 : Échange, entraide, bien-être

BY EMMANUEL WETOUMDIE
@ VOL 12 ON OCT 15, 2015

Challenge étudiant : imaginez un dispositif permettant de soulager ou améliorer les conditions de travail de l’aide à domicile au quotidien comme dans des situations complexes.

Emmanuel Wetoumdie (3iL), Julie Cassius (IAE), Elisabeth Sampaio (IRFSS) et Marjorie Bienert (ENSIL) devaient répondre à la question suivante :
Comment faire pour mettre en place de nouveaux espaces de formation en s’appuyant sur les expériences, vécus et formations des aides à domicile tout en valorisant ce métier ?

 

Thumb 01 20gestion 20des 20talents

La gestion des Talents à l’heure des nouvelles technologies

BY CHRISTELLE LETIST
@ VOL 2 ON FEB 25, 2016

Christelle Letist, Gestionnaire de talents et geekette. Topic: Aujourd'hui, les TIC ont fortement changé nos modes de vie, privée et professionnelle, l'entreprise s'adapte elle aussi à ces changements. D'un point de vue RH, les changements sont également présents, les méthodes de recrutements évoluent, les attentes des travailleurs changent également.

Thumb diapositive3

Open Science: Yes we can! (and should)

BY GUILLAUME LOBET
@ VOL 4 ON NOV 24, 2016

Le monde de la science est en mutation. La savoir scientifique, trop souvent gardé précieusement derrière les portes closes des différents labo est en train de s’ouvrir et de se partager.Et pas seulement au sein de la communauté scientifique, mais pour la société dans son ensemble, pour le bénéfice de tous. Mais la route est encore longue.

Thumb diapositive02

Université numérique: le numérique au service de la création, de la diffusion et de l’acquisition de connaissance

BY YVES DEVILLE
@ VOL 4 ON NOV 24, 2016

« Monsieur, Wikipedia dit autre chose que vous ! » Les étudiants mettent en doute le savoir de l’enseignant. Ils sont interconnectés. Ils travaillent ensemble. Est-ce un bien ? Un mal ? Là n’est pas la question. L’université doit en tenir compte et évoluer. L’UCL a pris le parti de l’Open. Open Education, qui distingue l’équipe enseignante, des matériaux pédagogiques (podcasts ebooks,…) et des dispositifs pédagogiques (coaching, Learning Labs,…). Elle mise sur les MOOCs et le développement de contenus pédagogiques libres. En recherche, c’est pareil. L’UCL veut soutenir le développement de publications en accès libre, l’Open Research. Car d’un point de vue éthique, les résultats de recherches financées par les pouvoirs publics devraient être accessibles gratuitement. Enfin, l’UCL veut amplifier sa participation au mouvement des logiciels libres, l’Open source.

Thumb diapositive5

Les sciences participatives, une opportunité extraordinaire pour comprendre l’évolution de la biodiversité

BY JEAN-YVES PAQUET
@ VOL 4 ON NOV 24, 2016

Depuis toujours, les naturalistes collectent des informations sur la répartition des espèces vivantes. Récemment, la diffusion de nouveaux outils simples et efficaces, ainsi que la sensibilisation d’un large public, a permis d’accroître d’une manière exponentielle la disponibilité de l’information rassemblée sur la nature. Ces données, non plus simplement rassemblées par les experts, mais aussi dans certains cas par de simples citoyens, sont directement utilisables par les scientifiques qui tentent de comprendre comment et pourquoi la biodiversité évolue. Nous tenterons de faire percevoir les fantastiques opportunités offertes, notamment par Internet, mais aussi les limites de ces méthodes.

Thumb cytomine 01

Cytomine, ou comment concilier recherche scientifique et valorisation socio-économique grâce à l’Open Science

BY GRÉGOIRE VINCKE
@ VOL 4 ON NOV 24, 2016

Cytomine est un logiciel libre permettant de naviguer dans de très grandes images via une interface web, et d’y annoter collaborativement des structures d’intérêt. Développé initialement dans le but d’accélérer la recherche sur le cancer du poumon, Cytomine est également utilisé pour enseigner l’histologie aux futurs médecins, biologistes, et vétérinaires. La stratégie de l’équipe, résolument tournée vers l’Open Science, l’Open Source et l’Open Education, ouvre maintenant de nouvelles perspectives de valorisation scientifique, mais également socio-économique, du fruit de leur travail.

Thumb photo 201

La Blockchain, l’alliée de Open Science

BY LEILA REBBOUH
@ VOL 4 ON NOV 24, 2016

Alors que l’Open Research offre une réponse au manque de transparence du système des publications académiques, il n’est pas exempt de certaines limites: en effet, comment prévenir le plagiat et valoriser la production individuelle dans un processus de co-création?

La technologie blockchain, dont l’usage le plus courant est le Bitcoin, pourrait se révéler être un précieux allié de l’Open Science.

Thumb diapositive4

Cerclo Sapiens, un spectacle de mathématiques

BY PHILIPPE BARADUC
@ VOL 4 ON NOV 24, 2016

Dans une société basée de plus en plus sur l’innovation et les nouvelles technologies, je monte un spectacle dont l’objectif est de sensibiliser les enfants aux mathématiques, matières enseignées bien souvent de manière aride alors qu’elles sont au cœur de leur quotidien dans un téléphone, un cd ou un ballon de football.

Eveiller l’intérêt des enfants pour les sciences dès le plus jeune âge leur permet d’appréhender le monde sous un autre angle et surtout d’en devenir acteur.

Thumb 1e pechakucha 03 05 2018.013

La mode à deux vitesses

BY MARIE WEBER
@ VOL 1 ON MAY 03, 2018

Marie Weber confronte le temps de la création du designer, rythmé par les changements de la mode, avec le temps de la fabrication de l'artisan, qu'elle apprend à équilibrer habilement dans son métier de Designer souliers.