Thumb 1.architecture 20reversible 20patrick 20rubin canal

Construire réversible

BY HÉLÈNE CASADO
@ VOL 32 ON OCT 25, 2018

Qu’attendons-nous pour construire des bâtiments réversibles ?

 

En posant cette question, et en tentant d’y répondre, Canal participe à l’émergence d’un mouvement en faveur du concept de réversibilité en architecture. S’il est entendu qu’un bâtiment peut avoir plusieurs vies, l’effort est devenu démesuré pour y parvenir, tant l’architecture est le plus souvent contrainte par sa programmation initiale et sa reconversion progressivement complexifiée par la multiplication des normes.

 

L’idée d’habiter, travailler, enseigner… successivement dans un même lieu engage à dissocier programme et procédé constructif dès la conception, au bénéfice d’une souplesse d’usages dans une géométrie libérée. « Penser réversible », c’est anticiper l’évolution d’un édifice avant même sa construction, pour alléger au maximum les adaptations et leur coût, lors de sa transformation.

 

Un principe qui pourrait être une des réponses à l’endémique crise de l’habitat. Dans un contexte sociétal, économique et immobilier ou la pénurie de logements est concomitante a la vacance de millions de mètres carrés de bureaux pour cause d’obsolescence.

Thumb 1.materiauxreemploi mmoinet

Il était une fois une porte de réemploi

BY MOINET MORGAN
@ VOL 32 ON OCT 25, 2018

Morgan Moinet est le fondateur et l'administrateur du site materiauxreemploi.com, un site de veille et d’actualité qui s’intéresse au Réemploi des Matériaux de Construction. Lors de son intervention, il nous expliquera ce qu’est le réemploi, pourquoi cette pratique ancestrale connaît un renouveau sans précédent et pourquoi c’est une pratique géniale ! Il nous parlera également de son activité de conseil et du site de veille et d’information qu’il administre : materiauxreemploi.com.

Thumb 1.pourgues

Le village de Pourgues

BY BAPTISTE BERNIER
@ VOL 32 ON OCT 25, 2018

Fondé sur des principes de liberté, d'égalité et de respect, le Village de Pourgues en Ariège offre à chacun de ses habitants de jouir d'une liberté individuelle indépendamment de l'âge. Le projet doit permettre, individuellement, à chacun d'entreprendre dans le respect de l'autre et collectivement d'explorer de nouvelles perspectives notamment en matière d'autonomie alimentaire, énergétique et de construction écologique en valorisant les matériaux et les savoir-faire locaux. 
 
Thumb 1.bonsensfictionadepalange

Les équilibristes pour un Bon-Sens Fiction

BY ARNAUD DE PALANGE
@ VOL 32 ON OCT 25, 2018

BON SENS-FICTION présente une vision rêvé d'architectures futuristes. Dans le courant du 21 ème siècle, face aux déséquilibres, d’irréductibles équilibristes réactivent des équilibres. Animés par un profond désir de symbiose avec la nature ils rétablissent un merveilleux dialogue entre l’humanité et ses milieux ambiants, entre science et bon sens, entre tradition et modernité, entre technologies et processus naturels. Une quête de bonheur pour tous a supplanté le profit de quelques-uns. Se souvenant que humanité, humus et humilité ont une racine commune, ils réenchantent les milieux naturels, renouent en bonne intelligence avec les éléments qui autrefois ont constitué les étoiles : le sol, les océans, l’air, le soleil, le vent, le vivant. Tirant parti des solidarités empathiques qui existent dans la nature depuis la nuit des temps, ils réinventent avec optimisme une manière sobre, romantique et érotique d’habiter le monde.

Thumb 1.fabcity minh

An Alternative and Emergent Model

BY MIN MAN NGUYEN
@ VOL 32 ON OCT 25, 2018

Fab City est un réseau international qui vise à développer des villes localement productives et mondialement connectées. Fab City promeut un nouveau modèle urbain de transformation des villes qui change radicalement l’approvisionnement et l’exploitation de matières et de ressources en passant d’un système dit "Products In, Trash Out" (PITO) à un système dit "Data In, Data Out" (DIDO). Cela veut dire que la production revient en ville, favorisant le réemploi de matériaux et des réponses plus adaptées aux besoins des citoyens. Plus que des matériaux et des produits, les donnés (information, savoir-faire, design, code) sont la matière principale qui transitent entre les Fab Cities.

Thumb 1.colibris gpaoli

Les oasis, vers une société écologique et citoyenne ?

BY GABRIELLE PAOLI
@ VOL 32 ON OCT 25, 2018

Les conséquences négatives de l'individualisme nous rappellent que l’être humain est avant tout un être de relation, et que le sentiment d’appartenance à une communauté est nécessaire à son épanouissement. Mais qu’est ce qu’une communauté au 21ème siècle ? En quoi peut-elle nous aider à faire face aux défis environnementaux et sociaux ? Dans le cadre du projet Oasis, Colibris explore le "faire ensemble" et repense la notion de communauté, en l’envisageant non plus comme un frein à notre liberté individuelle mais bien comme une source de richesse. 

Et en effet, aujourd'hui partout en France, plus de 500 des collectifs imaginent de nouveaux lieux de vie et de ressources : les "oasis". Une oasis peut se trouver en milieu rural ou urbain et prendre des formes différentes : écohabitat partagé, écoquartier, écohameau, commune en transition, tiers-lieu tourné vers l'écologie… Tous ces lieux, si différents soient-ils les uns des autres, se fondent autour de cinq intentions essentielles et sont à l’origine de l’émergence d’une société fondée sur l'autonomie, le partage et la convivialité...

 

Thumb 2.pyw edorleac

Pimp Your Waste : un processus high-tech pour le réemploi

BY ERIC DORLEAC
@ VOL 32 ON OCT 25, 2018

Pimp Your Waste propose un processus de valorisation des matériaux en trois étapes automatisées. Le projet développe un processus qui automatise les tâches de tri, de conception et de fabrication par l’utilisation des outils numériques de notre époque. Si les technologies numériques existent déjà, c’est en les alliant à une stratégie de réemploi que Pimp Your Waste propose un projet innovant et écoresponsable. Le projet Pimp Your Waste questionne le surcyclage et le remploi du bois comme alternative pour la construction. En devenant plus rapides et moins chères, ces pratiques peuvent se démocratiser et devenir compétitives sur le marché de l’architecture et du design.

Thumb 1.bellastock aaubinais

La fabrique du Clos

BY ANTOINE AUBINAIS
@ VOL 32 ON OCT 25, 2018

Bellastock est une association d’architecture expérimentale, œuvrant pour la valorisation des lieux et de leurs ressources. Travaillant sur des problématiques liées aux cycles de la matière et au réemploi, l'association engage la volonté de partager ses savoir-faire avec le grand public. Elle initie ainsi des projets innovants, écologiques et solidaires, et propose des alternatives à l’acte traditionnel de construire ; elle organise la matière, préfigure les transformations territoriales.

Thumb 3.maisonmycelium tvallas

Toward self-constructing living buildings

BY THOMAS VALLAS
@ VOL 32 ON OCT 25, 2018

Face à la catastrophe écologique imminente, il est indispensable de renverser efficacement et durablement cette tendance afin de participer au plus grand projet de l’Humanité : sa survie. Comment ? Avec des idées fortes, audacieuses. Avec un bâtiment dont le cycle de vie ne produirait ni déchet ni gaz à effet de serre, qui ne nécessiterai aucun transport, et utiliserait comme matière première des déchets agricoles. Une construction naturelle et vivante. Une réalisation qui grandit, se construit, et se répare toute seule ; un bâtiment qui évolue au rythme des saisons, est rendu au milieu en fin de et qui permettrait, enfin, un développement soutenable et équilibré de l’Homme.

Une utopie ?

Plus pour longtemps. Validée en laboratoire par la réalisation d’un prototype, nous proposons une solution utilisant le mycélium et les déchets agricoles en tant que matériau de construction innovant. Ce matériau est placé sur une structure en arbres vivants, permettant la construction in situ de bâtiments qui tirent parti des forces de la nature plutôt que de les combattre, qui deviendra un jour un standard pour l’utilisation individuelle ou évènementielle. Cette technique représente une réponse réfléchie et adaptée aux scénarios environnementaux pressants et à l’évolution des normes et des consciences.

Thumb 2.lesba cc 82tisseuses dfert

Les Bâtisseuses

BY DOUNIA FERT
@ VOL 32 ON OCT 25, 2018

Initié en 2013 d’une démarche de recherche appliquée autour du lien entre résilience humaine et urbaine, le projet « Les Bâtisseuses » a pour objectif de contribuer à un leadership écologique féminin, non-exclusif, social et pluridisciplinaire. La rencontre en août 2017 de plusieurs actrices et acteurs de professions diverses a abouti à la création d’un collectif ayant pour mission la valorisation des matériaux écologiques à travers la formation, la transmission (ateliers pédagogiques) et le renforcement de filières. Lors du Pecha Kucha consacré à la Frugal(c)ité, Dounia FERT présentera le bilan de la première année du collectif et des projets réalisés.

Thumb 2.frugalite pmadec

Frugale, créative et heureuse… L'architecture

BY PHILIPPE MADEC
@ VOL 32 ON OCT 25, 2018

Face aux bouleversements climatiques, environnementaux, énergétiques et sociétaux, nos domaines d’intervention, le bâtiment et l’aménagement des territoires, connaissent de grands bouleversements, et sont appelés à en connaître de plus grands encore. Le temps presse. C’est pourquoi nous avons pris l’initiative du « manifeste pour une frugalité heureuse », rédigé conjointement par Dominique Gauzin Muller (architecte), Alain Bornarel (ingénieur) et Philippe Madec (architecte-urbaniste).
 
Ce manifeste ouvre les chemins de la frugalité, alternatifs aux visions technicistes, productivistes, gaspilleuses en énergie et en ressources de toutes sortes. Si l’initiative vous intéresse et si vous souhaitez participer à l’élan collectivement, n’hésitez pas à la faire suivre auprès de vos réseaux et à signer le manifeste. Nous vous en remercions vivement.
Thumb dia162

La Tablée des Chefs

BY LYNDSI BAKER
@ VOL 29 ON DEC 06, 2016

Lyndsi Baker, director of La Tablée des Chefs France, tells the story of how the association uses the kitchen as a space for social innovation and enggagement. Combining action and awareness, La Tablée des Chefs links hotels and caterers with food banks to redistribute left-over food, but also mobilises chefs to educate youngsters on the fun and importance of good food behaviors.  

VIEW MORE