PechaKucha Presentation

Presenter bw pierre drion 01

Pierre Drion

Université de Liège in Liège

Open Science et Expérimentation animale

PRESENTED ON NOV 24, 2016
IN LIÈGE @ VOL 4

Le débat en matière d’expériences sur animaux porte, par essence, sur des valeurs qui ont, par définition, une forte connotation subjective. Il pourrait sembler par exemple que les commissions d’éthique animales doivent partir du principe que les intérêts de l’homme (ou d’une espèce animale) pèsent plus lourd que les intérêts des animaux d’expérience. En aucun cas cependant dans une mesure telle que tout intérêt de l’homme (ou d’une espèce animale) prévale sur n’importe quel intérêt de l’animal…

Strictement mettre en œuvre les méthodes -des plus simples aux plus sophistiquées- qui contribuent à améliorer le bien-être des animaux enrôlés en recherche transcende les notions d’éthique et constitue certainement également une obligation morale qui dépasse de loin le cadre légal à partir du moment  où le simple mérite de ce cadre légal est de proposer un cadastre du minimum qui soit à faire… Veiller à rechercher, identifier, critiquer et développer toute méthodologie qui puisse permettre de quitter le modèle animal au profit d’autres modèles est également une tâche à laquelle chacun doit s’astreindre.

Le sujet dresse le portrait d’une science qui s’autocritique. D’une science qui évolue en mettant à plat les enjeux, les risques et les bénéfices. D’une science qui veut faire sienne l’évolution (voire la révolution) des mentalités, (r)évolution à laquelle chaque chercheur se doit de participer. Et l’évolution passera également par la communication.

APPLAUD THIS!
Thumb getflushot

Open Gov in Chicago: Changing Government from the Outside In

BY DEREK EDER
@ MAY TABLE TALKS ON MAY 23, 2013

Derek Eder has been building websites in Chicago since 2005. He is the owner of DataMade, LLC, an open government and open data web consulting company, co-founder of Open City, a collective that makes civic apps with open data, and organizer for OpenGov Chicago, a monthly Meetup group that promotes open data and open government in Chicago and Cook County.

"Presentation of the Day" on July 9, 2013.

Thumb mark kelly.013

Phenomenological Experimentation

BY MARK KELLY
@ VOL 11 ON FEB 21, 2014

Mark Kelly is a multi-media artist, art educator, and co-founder/co-owner of Aarhus (pronounced "Ar-hoose") Gallery in Belfast. Here, he explains that what he does can only be defined as "phenomenological experiementation" or using avant-garde methods to discover the beauty in seemingly insignificant objects. 

Thumb diapositive1

Internet des Objets et Environnements Intelligents Accessibles

BY GUILLAUME OLIVRIN
@ VOL 11 ON JUN 25, 2015

L’internet des objets permettrait de rendre l’environnement plus accessible, inclusif, permissif et apporterait de l’autonomie. Quelles solutions et quelles approches sont possibles pour réaliser cette promesse ? Cette réflexion s’appuie sur les conclusions et les prototypes des recherches réalisées à l’Institut Meraka du CSIR en Afrique du Sud entre 2006 et 2011.

Thumb diapositive02

Architecture et sol

BY LÉONARD NGUYEN VAN THÉ
@ VOL 28 ON JUN 29, 2016

Bellastock est une association d’architecture expérimentale, œuvrant pour la valorisation des lieux et de leurs ressources. Travaillant sur des problématiques liées aux cycles de la matière et au réemploi, l'association engage la volonté de partager ses savoir-faire avec le grand public. Elle initie ainsi des projets innovants, écologiques et solidaires, et propose des alternatives à l’acte traditionnel de construire ; elle organise la matière, préfigure les transformations territoriales. >>> http://www.bellastock.com/

Thumb diapositive3

Open Science: Yes we can! (and should)

BY GUILLAUME LOBET
@ VOL 4 ON NOV 24, 2016

Le monde de la science est en mutation. La savoir scientifique, trop souvent gardé précieusement derrière les portes closes des différents labo est en train de s’ouvrir et de se partager.Et pas seulement au sein de la communauté scientifique, mais pour la société dans son ensemble, pour le bénéfice de tous. Mais la route est encore longue.

Thumb diapositive02

Université numérique: le numérique au service de la création, de la diffusion et de l’acquisition de connaissance

BY YVES DEVILLE
@ VOL 4 ON NOV 24, 2016

« Monsieur, Wikipedia dit autre chose que vous ! » Les étudiants mettent en doute le savoir de l’enseignant. Ils sont interconnectés. Ils travaillent ensemble. Est-ce un bien ? Un mal ? Là n’est pas la question. L’université doit en tenir compte et évoluer. L’UCL a pris le parti de l’Open. Open Education, qui distingue l’équipe enseignante, des matériaux pédagogiques (podcasts ebooks,…) et des dispositifs pédagogiques (coaching, Learning Labs,…). Elle mise sur les MOOCs et le développement de contenus pédagogiques libres. En recherche, c’est pareil. L’UCL veut soutenir le développement de publications en accès libre, l’Open Research. Car d’un point de vue éthique, les résultats de recherches financées par les pouvoirs publics devraient être accessibles gratuitement. Enfin, l’UCL veut amplifier sa participation au mouvement des logiciels libres, l’Open source.

Thumb cytomine 01

Cytomine, ou comment concilier recherche scientifique et valorisation socio-économique grâce à l’Open Science

BY GRÉGOIRE VINCKE
@ VOL 4 ON NOV 24, 2016

Cytomine est un logiciel libre permettant de naviguer dans de très grandes images via une interface web, et d’y annoter collaborativement des structures d’intérêt. Développé initialement dans le but d’accélérer la recherche sur le cancer du poumon, Cytomine est également utilisé pour enseigner l’histologie aux futurs médecins, biologistes, et vétérinaires. La stratégie de l’équipe, résolument tournée vers l’Open Science, l’Open Source et l’Open Education, ouvre maintenant de nouvelles perspectives de valorisation scientifique, mais également socio-économique, du fruit de leur travail.

Thumb photo 201

La Blockchain, l’alliée de Open Science

BY LEILA REBBOUH
@ VOL 4 ON NOV 24, 2016

Alors que l’Open Research offre une réponse au manque de transparence du système des publications académiques, il n’est pas exempt de certaines limites: en effet, comment prévenir le plagiat et valoriser la production individuelle dans un processus de co-création?

La technologie blockchain, dont l’usage le plus courant est le Bitcoin, pourrait se révéler être un précieux allié de l’Open Science.

Thumb diapositive15

Open Science : les découvertes de la recherche scientifique sont un bien public, elles doivent être librement accessibles à tous

BY BERNARD RENTIER
@ VOL 4 ON NOV 24, 2016

Les progrès des techniques de communication électronique permettent aujourd’hui une diffusion rapide et gratuite des résultats de la recherche. Il n’est donc plus acceptable que ces informations très majoritairement financées par les contribuables soient séquestrées derrière une barrière de péage qui discrimine riches et pauvres et qui ralentisse le processus d’avancement de la science. 

En outre, l’évaluation de la recherche et des chercheurs repose encore trop sur le prestige et donc le coût, des journaux qui les publient et dont l’accès est peu démocratique. L’Open Science est un processus nouveau, transparent, qui vise à démanteler ces pratiques devenues désuètes et injustes mais qui nécessite un changement de mentalité de la part de toutes les parties concernées: un travail de fond colossal…